PRÉSENTATION

Ma démarche est une recherche de contre-modèles aux courants dominants de l’art actuel. Je travaille particulièrement sur la logique, la critique du post-modernisme, sur les sentiments et l’écologie.

Les réactions émotionnelles encouragées par l’industrie du spectacle et l’automatisation des tâches intellectuelles ont conduit à une dissolution de la logique. À travers l’étude de la logique moderne, j’ai cherché des outils pour réapprendre un usage de la logique et expérimenté des éléments de logique visuelle.

Le monde de l’art contemporain semble être celui de la liberté et du foisonnement des différences. En réalité, l’art contemporain est basé sur des formules récurrentes. À l’aide d’outils issus de la logique, avec le groupe Ikonotekst, nous avons analysé et documenté ces récurrences et montré les liens qui existent entre cet univers, le néo-libéralisme et l’économie  financière.

À partir de ce constat, j’ai construit un modèle alternatif appelé « Une Nouvelle Économie affective ». Cette nouvelle économie affective représente des formes de vie et de pensée essentielles comme l’attention aux choses communes, les attitudes biotiques ou le sentiment des pensées ordinaires. Elles orientent notre regard vers de nouveaux chemins, distants de la culture dominante.

Je cherche actuellement à lier cette dernière recherche à l’écologie.

Le fruit de ces différentes études est présenté sous forme d’édition, de dessins, de maquettes, de conférences et de performances.

Nicolas Guillemin

unemontagne@gmail.com