ETAPE DE REFLEXION – travail de recherche en cours sur les Jardins des Vertus à Aubervilliers

Ce que j’ai appris en venant aux Jardins d’Aubervilliers

Je suis venu aux Jardins des Vertus d’Aubervilliers un peu par hasard. Parce qu’un couple d’amis, avait récemment commencé à cultiver une parcelle.

Avec Agnès Prévost, nous avons pensé ensuite que cela pourrait faire un bon terrain de recherche pour les relations plantes-humains dans la ville.

Je suis venu et revenu plusieurs fois aux Jardins des Vertus et tandis que je me promenais pour photographier les lieux, et que peu à peu j’en venais à mieux apprécier leur beauté et leur importance, j’ai pris conscience de la menace qui planait sur cet endroit.

Et puis cette menace n’en était plus une et aujourd’hui une partie des Jardins est détruite. Mais il y a toute cette mobilisation qui fait que même abattus et rasés pour partie, les Jardins vivent.

Lire la suite

TRANSMISSIONS VEGETALES #2 – dessins et textes – juin 2021

Surface, dessin à l’encre sur papier, 100x70cm

« Je viens tous les week-ends avec la tête chargée de problèmes. Je les accroche au figuier en arrivant. Et quand je repars, ils ne sont plus là. » Paroles de jardinier.e.s d’Aubervilliers et de Pantin, agitationspotagères

« En regardant longuement les photographies prises dans ces jardins, je comprend une chose évidente, un jardin est le fruit d’une relation plantes-humains ! C’est une question de surface et on perçoit le jardin comme cela, comme une étendue, « un espace vert ». Dans la ville, ces terrain apparaissent en disjonction avec le reste de l’environnement minéral, mécanique, électrique et anthropique. » La communité des jardins, mondesheureux.net

« Le temps passait. Les immeubles remplaçaient les champs, les pavés, le béton recouvraient tout. Les jardiniers cessaient d’être jardiniers faute de terre […]. » Un conte militant pour petits et grands, Viviane Griveau-Genest

Lire la suite

TRANSMISSIONS VEGETALES #2 – exposition et présentation de l’édition

Jardins ouvriers d’Aubervilliers, 18 décembre 2020

Transmissions végétales invite à se plonger dans les relations plantes-humains. Pour mener cette recherche, les artistes Agnès Prévost et Nicolas Guillemin parcourent des lieux propices aux alliances entre végétaux et humains : jardins, arboretums, intérieurs domestiques ou professionnels… Ils sont particulièrement attentifs aux phénomènes physiques, aux interactions sensibles, affectives ou économiques dont tous ces êtres dépendent : les échanges gazeux impliqués dans la respiration ou la prodigalité d’une terre par exemples. Ils regardent comment la vie des plantes – leurs formes, leur sensibilité, leur être-au-monde propres – agit sur le monde et la perception humains.

Attentive au temps saisonnier, la seconde édition de Transmissions végétales aura lieu autour du prochain solstice d’été, du 19 au 27 juin prochains, à The Window. Elle présentera une édition de la recherche Transmission végétales I et des œuvres issues des terrains de recherche et d’enquête actuels des deux artistes.

Lire la suite

TRANSMISSIONS VEGETALES I recherche sur les relations plantes-humains

avec Agnès Prévost

EXPOSITION ET LANCEMENT DES EDITIONS

TV1

Les plantes sont de grandes faiseuses de formes. En ville, c’est souvent une raison importante pour partager notre quotidien avec elles. Pour autant, elles ne se réduisent pas à des choses muettes, ou de simples ornements. Leurs formes, leurs besoins, leurs rythmes et leurs modes de croissance sont des signes qui pénètrent et agissent sur le monde humain. Ainsi les plantes fixent un imaginaire, dessinent ou maintiennent une mémoire, supportent des valeurs, inspirent des conduites. Les vies des plantes à bien y regarder s’infiltrent dans nos existences et les meuvent. Comment alors les plantes signifient-elles pour nous ? Quels mondes possibles imaginons-nous et cherchons-nous à engendrer avec elles, parfois à notre insu ? Agnès Prévost et Nicolas Guillemin s’intéressent depuis longtemps à ces questions formelles et sémiologiques, et aux continuités empathiques et politiques qu’elles engendrent.

Lire la suite