IPSÉITÉ texte de Sébastien Loghman

Mes doigts sur le clavier ont dérapé… Au lieu d’écrire ‘dessin’, j’ai écrit ‘destin’.

Si un robot avait des mains mécaniques et les utilisait pour taper sur mon ordinateur, cette erreur aurait eu statistiquement moins de chance d’arriver. Si le signal avait été envoyé par ondes (car il serait laborieux de donner des mains à une machine pour communiquer avec une autre), encore moins de chance… C’est le destin de l’homme et la machine. Lire la suite

CARTE des collages à Arles

carte_dessins.jpg

• Derrière « Taco » près de la gare SNCF • Devant le collège F. Mistral, côté Rhône • Près des thermes, côté Rhône • Sur le chemin des pêcheurs en-dessous des quais • Quai de la Roquette, juste à côté du nouveau pont • Boulevard Saint-Georges, derrière le panneau Pays d’Arles • Devant le puit, rue de la Roquette.

 

 

RÉSIDENCE L’OPÉRA, Arles

62539248_2297435390371827_206474625700331520_n
Dessins au traceur coloriés au feutre, singrammes, juin 2019, Arles

Lors d’une résidence à l’Opéra à Arles, j’essaie de mettre en relation les dessins de la nouvelle économie affective avec des lieux de la ville. Pour effectuer un choix, je suis parti du thème de l’eau. 7 dessins, représentant 7 concepts de la nouvelle économie affective vont être collés dans la ville : sensonance, ipséité, pensage, outrespection, extension, intrication, incidence. Quelques dessins ont été complété pour y introduire la présence d’une rivière, d’un marais, … Les lieux de collages ont été choisi par rapport au décor de chaque image, train, terrain de jeu, lieu de soin.

Pour en savoir plus sur l’étude une nouvelle économie affective

image.png
Notes de résidence