RECETTES A PLUSIEURS VOIX – Récit de résidence et textes de recettes

avec une recette de Louis Clais

« 

Une forme s’est définie pendant ma résidence à l’Opéra, grâce à cette maison et ses habitants. J’appelle cette forme « plurivoque » (plusieurs-voix). C’était au moment de la résidence, en mai 2018, une manière pour moi de faire des images. Plurivoque se proposant comme une alternative à univoque (une-voix) et équivoque (voix-incertaines). Les images plurivoques sont spontanées et réfléchies, sentimentales et conceptuelles, réalistes et métaphoriques.

En écrivant ce texte, je me rend compte que c’est aussi un modèle pour « faire ensemble », faire à plusieurs voix. Mes réflexions sur les images se retrouvent proches de certaines manières d’être à l’Opéra et de son organisation : l’intrication du domestique et de l’art, de l’amitié et du travail, de l’improvisation et de la composition, de la neutralité de la pensée et de la polarité des identités. 

Comme cette forme a à voir aussi bien avec une recherche très personnelle qu’avec ce moment de résidence, ce texte sera une rencontre. Il tentera donc de combiner des souvenirs de la résidence, en l’occurence des recettes de cuisine, avec la recherche de cette forme à plusieurs-voix.

[…]

Le célèbre chocolat au jasmin du Grand Duc de Toscane

Ingredients :
4,5 kg de fèves de cacao torréfiées, lavées and grossièrement écrasées Une très grande quantité de fleurs de jasmin fraîchement cueillies 3,6 kg de sucre blanc
Entre 15 et 20 gousses (85g) de la meilleure vanille
115 à 170 g d’une très bonne cannelle
2 fragments d’ambre gris, pour 2,5 g environ

Méthode :
Dans une boîte ou tout autre ustensile similaire, alternez des couches de jasmin avec des couches de fèves de cacao écrasées et laissez reposer pendant 24 heures. Alors mélangez le tout, et ajoutez encore de nouvelles couches de fleurs et de chocolat, avec le même soin. Cela doit être réalisé dix ou douze fois, de manière à imprégner le cacao avec l’odeur du jasmin. Ensuite, prendre les ingrédients restants et les ajouter au mélange de cacao et de jasmin, et broyez-les ensemble sur une pierre plate légèrement chauffée ; si cette pierre est trop chaude, l’odeur pourrait être perdue. »

Francesco Redi cité par Sophie D. Coe et Michael D. Coe dans le livre « The True History of Chocolate. » Traduction libre


 »

Pour en lire plus, merci de m’écrire à unemontagne@gmail.com